Sécurité et lieu du shopping

Les acheteurs au marché aux puces rencontrent souvent des articles qui ne devraient pas être à vendre. La Commission américaine de sécurité des produits de consommation a récemment averti que les discounters des marchés aux puces et d’autres lieux de vente revendaient certains produits. Il s’agit des aspirateurs présentant un risque d’électrocution et d’incendie, des porte-bébés considérés comme un danger d’étouffement et les aquariums jouets avec des pièces pouvant présenter un risque d’étouffement.

La sécurité au centre des préoccupations

Les organisateurs du marché aux puces disent que les vendeurs sont avertis des amendes fédérales potentielles pour la vente d’un article rappelé et que les contrevenants peuvent être interdits. Mais il incombe au consommateur de garantir la sécurité du produit. Ainsi, l’utilisation d’application gratuite peut faciliter la vérification du statut d’un élément. Il convient également d’interroger le vendeur sur les problèmes de sécurité. Toutes ces mesures visent à ce que les acheteurs sachent quels produits usagés répondent aux nouvelles exigences de sécurité.

Une destination de divertissement

Les visiteurs du marché aux puces peuvent rentrer chez eux avec leur portefeuille vide. C’est parce que les marchés aux puces sont devenus autant une destination de divertissement qu’un arrêt pour faire du shopping. De nombreux manèges de carnaval, concerts et autres attractions sont désormais au rendez-vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *